31eMDS 2016 FR bande-course

logo-holmarcom-new logo-spot SIDI ALI 1 logo-waa logo-utwt

Dernière minute

Le photo reportage de votre aventure disponible ici et maintenant !

Le MDS au service des marocains

Retour sur les vainqueurs femmes, hommes et par équipe de cette 31e édition du MARATHON DES SABLES.

VC-01-1-copyright-520Surprise russe : troisième en 2015, on l’attendait de nouveau cette année, mais pas à ce niveau. Natalia SEDYKH (D662-RUS) a explosé d’entrée la course. Impressionnante.

Émotion d’une maman : Nathalie MAUCLAIR (D275-FRA) nous a émus profondément par ses attentions à sa famille en France. Une superbe coureuse au grand cœur.

Ouille, mes pieds : même les meilleures souffrent sur le MDS, exemple avec Fernanda MACIEL (D482-ESP), qui a eu le droit à son lot de visite chez les docteurs pour ses pieds, son dos. Ouille…

Coup de mou : on l’attendait au plus haut de l’affiche après sa victoire l’année passée, mais Elisabet BARNES (D002-SWE), n’a jamais vraiment été dans le coup. See you next year ?

L’avenir devant elle : bonne surprise pleine d’espoir pour les prochaines années, Aziza RAJI (D033-MAR) nous a démontré qu’elle a l’étoffe d’une grande.

VC-01-1-copyright-523Bad luck : une mauvaise année pour Laurence KLEIN (D089-FRA) qui a déjà gagné deux fois le MDS, mais a aussi connu plusieurs années sans. Abandon à la deuxième étape sur blessure (tendon d’Achille).

Et de quatre : le roi Rachid EL MORABITY (D001-MAR) s’impose sur le MDS pour la quatrième fois, écrasant la concurrence. Jusqu’où ira-t-il ?

Le tout pour le tout : Aziz EL AKAD (D003-MAR) a tout tenté sur l’étape marathon pour aller chercher la troisième place, et il y a largement parvenu. Bien joué !

Jose Manuel (Chema) MARTINEZ (D447-ESP) : éjecté par Aziz du podium, Chema réalise un superbe MDS. Sixième en 2015, quatrième en 2016… Deuxième en 2017 ?

L’ombre du roi : un seul coureur a tenu tête à Rachid EL MORABITY, c’est Abdlekader EL MOUAZIZ (D004-MAR). Il ne lui manque pas grand-chose, mais Rachid a peut-être de la marge…

Jusqu’aux larmes : il a pleuré pour la première fois sur une course, c’est Erik CLAVERY (D087-FRA). Superbe perf du Français, qui reste admiratif devant les coureurs de fin de peloton.

Classement général individuel :

5 premières femmes

  1. SEDYKH Natalia D662 24:45:26 RUS 9,61
  2. MAUCLAIR Nathalie D275 25:30:55 FRA 9,33
  3. MOURA ANTUNES MACIEL Fernanda D482 27:58:43 ESP 8,51
  4. BARNES Elisabet D2 30:02:26 SWE 7,92
  5. RAJI Aziza D33 30:41:31 MAR 7,75

VC-01-1-copyright-5295 premiers hommes

  1. EL MORABITY Rachid D1 21:01:21 MAR 11,32
  2. EL MOUAZIZ Abdelkader D4 21:05:38 MAR 11,28
  3. EL AKAD Aziz D3 22:07:30 MAR 10,76
  4. MARTINEZ Jose Manuel D447 22:27:50 ESP 10,59
  5. CLAVERY Erik D87 23:00:18 FRA 10,35

Classement général par équipe :

  1. TGCC 23:00:13 10,35
  2. I RUN FOR HOPE 28:13:24 8,43
  3. AKUO ENERGY 30:50:15 7,72
  4. GROUPAMA ROIS DE CŒUR 31:09:12 7,64
  5. CSDST MDS CHALLENGE 36:05:33 6,59