31eMDS 2016 FR bande-course

logo-holmarcom-new logo-spot SIDI ALI 1 logo-waa logo-utwt

Dernière minute

Le photo reportage de votre aventure disponible ici et maintenant !

Les fauves sont lâchés

VC-01-1-copyright-108 BDÉnorme domination marocaine chez les hommes, podium international chez les femmes : on s’attendait à une course extrêmement disputée : on n’est pas déçu !

Sur la ligne, lorsque le départ est lancé à 9 h précises, il n’y a pas à s’y tromper : les meilleurs hommes et femmes sont plein d’envie. Dans les minutes précédentes, on a pu voir la Russe Natalia Sedykh (3e en 2015) faire quelques lignes droites pour s’échauffer ou l’Espagnole Fernanda Maciel s’étirer soigneusement.

Une heure trente plus tard, de l’autre côté des dunes, au km 21, deux premiers coureurs surgissent plein nord, puis deux autres s’approchent à leurs côtés ; tous quatre sont Marocains. Sans grosse surprise, les renards du désert ont su tirer parti de ces 12 premiers kilomètres de dunes, semant leurs poursuivants européens. Leurs foulées sont élégantes : ils semblent en suspension au-dessus du sable. À l’arrivée, les Marocains trustent le podium : Rachid EL MORABITY, vainqueur l’année dernière, Hammou Ou Mohamed MOUDOUJI et Abdelkader EL MOUAZIZ se suivent en 35 secondes. Les troisième et quatrième, l’Espagnol Jose Manuel MARTINEZ et le Français Erik CLAVERY pointent déjà à plus de 9 et 14 minutes.

VC-01-1-copyright-111 BDChez les femmes, c’est Natalia SEDYHK (RUS) qui arrive en tête au premier check-point, faisant très forte impression. Nathalie MAUCLAIR (FRA) la suit à quelques minutes, fidèle à son allure mesurée. À l’arrivée, c’est une Russe déchaînée qui franchit la ligne en vainqueur. Nathalie MAUCLAIR, deuxième à plus de 17 minutes, se déclare satisfaite de cette première : « J’ai démarré dans le peloton pour ne pas avoir à subir le vent de face et m’économiser. Dans les dunes, je me sentais bien et j’aurais voulu accélérer, mais je me suis dit qu’il ne fallait pas se sentir plus forte que je ne l’étais. Dans le deuxième passage de dunes, j’ai dû utiliser ma boussole pour m’orienter, ça s’est bien passé. »

Désormais, l’heure est à la récupération…

Classement provisoire :

Cinq premières femmes
1 – Natalia SEDYHK (RUS) – 3:40:20
2 – Nathalie MAUCLAIR (FRA) – 3:57:30
3 – Elisabet BARNES (SUE) – 4:10:57
4 – Elizabeth HOWARD (USA) – 4:17:50
5 – Fernanda MACIEL (ESP) – 4:22:49

Cinq premiers hommes
1 - Rachid EL MORABITY (MAR) – TGCC - 3:10:29
2 - Hammou Ou Mohamed MOUDOUJI (MAR) – TEAMAROC - 3:10:45
3 - Abdelkader EL MOUAZIZ – (MAR) – TGCC - 3:11:04
4 – Jose Manuel MARTINEZ (ESP) – 3:20:30
5 – Erik CLAVERY (FRA) – TERDAV EQUINOX 1 - 3:25:52