31eMDS 2016 FR bande-course

logo-holmarcom-new logo-spot SIDI ALI 1 logo-waa logo-utwt

Dernière minute

Le photo reportage de votre aventure disponible ici et maintenant !

Hiroaki UEDA (D797-JPN) et Erika UEDA (D798-JPN) : Lune de miel au cœur des sables

Sable, soleil, destination exotique : c’est ce que cherchent généralement les jeunes mariés pour leur lune de miel. Ajoutez une dose de sport extrême, et le cocktail est prêt à être servi

Certains vont au MARATHON DES SABLES par défi, par goût de l’aventure, pour la solidarité… D’autres y vont pour leur lune de miel. Hiroaki UEDA (D797-JPN) et Erika UEDA (D798-JPN), deux jeunes coureurs japonais, participent à ce challenge ensemble.

La très discrète Erika explique : « Quand j’ai vu le film du MDS l’année dernière, j’ai été tellement captivée que j’ai voulu faire cette course avec mon mari. J’ai pensé que si nous traversions cette épreuve et la finissions ensemble, nous pourrions traverser la vie ensemble jusqu’à la mort. » La semaine, Erika et Hiroaki s’entraîne chacun de leur côté, mais le week-end ils se retrouvent pour courir ensemble. Le couple travaille dans le domaine hospitalier à Tokyo : « C’est notre premier voyage au Maroc et notre première expérience dans le désert. C’est totalement différent de l’environnement urbain de Tokyo. »

Hiroaki admet que sa femme et lui partagent plus qu’une passion : « Nous sommes tous les deux fêlés » dit-il en rigolant. « C’est notre première course à étapes. Nous avons commencé à courir il y a trois ou quatre ans, et l’année dernière un copain m’a persuadé de participer au MDS. Jusqu’ici c’est super. Les paysages sont grandioses. Je prends vraiment du plaisir ici. Au Japon nous n’avons que de petits déserts, mais avec beaucoup d’humidité. »

Les deux tourtereaux ne mangent que de la nourriture japonaise, à base de riz, et déshydratée. Jusqu’à présent tout se passe bien, même si Hiroaki admet qu’il a un peu souffert le premier jour dans les dunes. Mais il reste confiant pour la suite.

Après la course, la lune de miel se poursuivra de manière plus classique : « Nous allons voyager en Europe un moment. » En attendant, les deux époux se positionnent pour une photo de couple, à la manière très réservée de la culture japonaise.

D797-D798